L’aquarelle est un médium fascinant et ludique auquel on devient vite « accro ».

Pourtant lorsque l’on se lance, on peut être dérouté de se rendre compte que cet art est bien plus difficile à maitriser qu’il n’y parait et qu’il demande beaucoup de pratique, de patience et de persévérance.

Alors pour t’aider à surmonter tes moments de doute et de découragement durant lesquels tu pourrais être tenter de laisser tomber la pratique de l’aquarelle et ainsi te priver de tout les bienfaits qu’elle t’apporte, je te partage dans cet article quels sont, selon moi, les  » 10 commandements de l’aquarelliste en herbe » à garder à l’esprit.

Pour que tu puisse les lire, les relire et les avoir sous le coude en cas de besoin, je te propose à la fin de cet article, un PDF à télécharger que tu pourras imprimer et  afficher dans ton « coin-atelier » créatif.

Et c’est parti mon kiki 😉😀😉 !!!

COMMANDEMENT N°1: Le matériel adéquat, tu achèteras !

Le matériel de base est assez cher à l’achat. Il faut compter environ 60- 80 euros.  Ceux qui te disent le contraire se trompent ou te mentent !!

Il est impossible de dépenser moins de 50 euros pour s’équiper ou alors c’est en s’équipant :

– avec un papier de piètre qualité avec lequel tu n’arriveras à rien et enchaineras déception sur déception car il va se gondoler, boulocher ou réagir « bizarrement  » au contact de l’eau et si il est effectivement de qualité, ton bloc sera constitué de 10-12 feuilles de papiers ce qui est un peu léger pour t’exercer et succomber au charme de l’aquarelle.
– et/ou avec un pinceau tout rikiki type pinceau à lavis taille N°2/0 ou N°3/0 qui certes ne sera pas perdu mais avec lequel tu seras vite limité car trop petit. Au final tu en achèteras rapidement un plus gros (type pinceau à lavis taille N°2- 3)

Je suis passée par là et j’ai fait ces erreurs. J’ai acheté du papier de piètre qualité et un petit pinceau à lavis en pensant faire des économies mais non seulement, j’ai failli me dégouter car en utilisant ce matériel peu adéquat, j’étais loin de profiter pleinement de ce médium magique qu’est l’aquarelle mais en plus, j’ai au final dépensé plus que si j’avais acheté directement le bon matériel.

Alors tu me diras… »OUI…mais je ne sais pas du tout si cela va me plaire ! Alors investir 60-80 euros !! NON c’est trop !! »

Je te réponds…. Qu’hormis le papier qui doit être renouvelé régulièrement, l’investissement initial dans un pinceau adéquat et de qualité ainsi  que dans de la peinture aquarelle fine ou extra-fine sera durable. Un pinceau de qualité s’use que très lentement et la peinture aquarelle s’utilise en très petites quantités. Au final, L’aquarelle est donc un médium peu couteux comparé à d’autres : peinture à l’huile, acrylique, pastels secs……

Et si vraiment après un temps d’exploration, tu te dis « NON !! L’aquarelle ce n’est pas fait pour moi!! » … Tu pourras très facilement revendre du bon matériel sur les réseaux sociaux, ce qui te permettra de récupérer une partie de ton investissement dans le matériel, ce qui ne sera pas le cas avec du matériel « petits prix » et/ou non adapté.

Maintenant que tu es convaincu que le matériel que tu utilises influence grandement les résultats et bien entendu ta satisfaction et ta progression, je te propose de télécharger le guide du « Matériel indispensable pour débuter l’Aquarelle ». Je l’ai concocté pour toi afin de t’éviter des déboires et de te permettre d’investir de suite dans le bon matériel sans te ruiner.

COMMANDEMENT N°2:
De croire que l’aquarelle est un don inné, tu cesseras !

Pourquoi tu dois arrêter de croire que « tout est une question de talent quand on parle d’aquarelle ou d’art en général » !!!
Parce qu’en pensant ainsi, tu sous- entend que « TOI » qui n’a pas ce don inné, « tu n’es pas doué  » et que tu n’arriveras jamais à progresser. Hors c’est FAUX….. COMPLETEMENT FAUX !!!  car « Le talent » n’existe pas !

Personne, absolument personne, n’est né avec un crayon, un pinceau, un piano ou un appareil photo dans la main. Personne !

Le talent n’est rien d’autre que le fruit d’un travail accompli dans la persévérance passionnée.
Certains ont certes des prédispositions qui leurs facilitent les choses mais les compétences se développent avec du travail, de la curiosité et de l’expérience.
Si certains nous paraissent avoir un certain talent pour leur art, c’est qu’ils y ont travaillé de longues heures.
De plus, un artiste ne partage pas tous les ratés qui lui ont permis d’arriver à la réalisation finale, celle qu’il a partagé sur les réseaux sociaux ou autres et qui te plaît tant !

Alors ne te prives pas de ce moment de détente et de plaisir qu’est l’aquarelle parce que tu as peur de ne pas faire aussi bien que « CEUX » qui ont du « talent » !

Ne te prives pas de la fierté du chemin parcouru une fois les progrès obtenus , tout simplement parce que tu as peur de ne pas être à la hauteur ou du jugement des autres !!!

Arrête de te complexer et de t’autosabotter et libère toi de ce mythe destructeur !

Autorise toi à rater, à expérimenter juste pour le plaisir et les progrès arriveront !!

COMMANDEMENT N°3:
De croire qu’il faut savoir dessiner pour s’éclater avec l’aquarelle, tu cesseras !

Tout le monde se dit : « on ne peut pas peindre sans savoir dessiner ! Ces deux disciplines marchent ensemble, et l’une complète l’autre. Autant le dessin peut se passer de la peinture, autant la peinture ne peut se passer du dessin ! »

C’est FAUX !!! Pour moi, ceux sont deux médiums différents.

Alors évidemment, il est indéniable que savoir dessiner est un véritable atout et un gain de temps quand on souhaite peindre mais cela n’est pas une obligation !! Personnellement je n’ai jamais pris de cours de dessin. Et je m’amuse beaucoup !

Il est tout à fait possible de peindre à l’aquarelle sans avoir à faire un croquis complexe au préalable comme il n’est pas obligatoire non plus d’avoir des années d’expérience en dessin pour pouvoir se lancer à l’aquarelle.

Evidemment, si tu souhaites réaliser des aquarelles « hypers réalistes » des choses qui nous entourent en peignant natures mortes, portraits et paysages urbains qui ne pardonnent aucunes erreurs de dessins, il te sera nécessaire au préalable de savoir très…très…très bien dessiner.

Mais au lieu de te mettre en difficulté dès le début avec des sujets très difficiles, tu peux plutôt choisir d’explorer la peinture abstraite qui est moins exigeante ainsi que l’aquarelle moderne (fleurs et paysages moderne) qui ne réclameront que des croquis préparatoires très simples. 

Tu pourras ainsi plonger dans la magie de l’aquarelle et t’amuser avec les pigments et l’eau.

A force de pratique, tu seras de plus en plus à l’aise avec l’aquarelle et par la suite une fois bien accro, tu te mettras tout naturellement à l’apprentissage du dessin afin de pouvoir évoluer dans ta pratique.

Seulement à ce moment là, apprendre les bases du dessin ne sera plus une corvée pour toi !! Au contraire, cela te stimulera !! Tu auras déjà succombé à la magie de l’aquarelle , tu auras déjà pris confiance en tes capacités de créer de belles choses et apprendre le dessin sera un challenge supplémentaire qui te permettra de faire évoluer ton style .

COMMANDEMENT N°4: Encore et encore tu pratiqueras !

Maintenant qu’il est admis que « Le talent n’existe pas ! » , tu as bien compris qu’il n’y a ni secret, ni baguette magique, le développement des compétences nécessite de la pratique. Cela est valable pour tous les médiums et l’aquarelle n’échappe pas à cette règle. Pour progresser , il faut pratiquer encore et encore .

En continuant de pratiquer, les progrès arriveront…. Tout le monde progresse à force de pratique et ce sera ton cas aussi…soit en sûre… tu n’échapperas pas non plus à cette règle 😉😝😉.

Sois tolérant et patient avec toi-même si tu n’obtiens pas de suite les résultats escomptés. Accepte d’être débutant …et accepte que réaliser un chef d’oeuvre nécessitera un peu de patience et de persévérance !!!. 😉 😉 😉

N’oublie pas que toutes les fois où tu choisis de t’entraîner même si tu ne peints rien de concret , même si le résultat final te déçoit  sont des opportunités de progresser et petit à petit, l’oiseau fera son nid !!!

COMMANDEMENT N°5: Aux autres , tu ne te compareras pas !

Car te comparer à quelqu’un d’autre n’avancera pas le schmillblick !!
Tu es UNIQUE et chacun progresse à son rythme en fonction de son histoire et de ses possibilités.
La personne auquel tu te compares n’en ai surement pas au même stade que toi dans son apprentissage ! Elle fait peut être de l’aquarelle depuis des années alors que toi tu viens de commencer !
Elle peut peut être consacrer 2h de pratique par jour à l’aquarelle alors que toi, tu ne peux y consacrer que 2h par semaine !!!
Elle est peut être en pleine forme alors que toi tu dois composer avec la maladie !!!!
Elle a peut être recommencer 10 fois l’ aquarelle que tu admires avant de la montrer !!!
Tous ces « peut être » font beaucoup d’inconnus à prendre en compte !!

Si tu veux absolument te comparer à quelqu’un d’autres, cela doit être dans le but de te donner un objectif à atteindre et non dans le but de t’auto-flageler !! Or quand on commence à se comparer à d’autres, cela a plutôt tendance à nous « décourager  » qu’à nous  « booster » !!

Alors dans tes moment de démotivation, COMPARE TOI à TOI-MÊME et à personne d’autres.

Regarde le chemin parcouru parce que si tu as pratiqué régulièrement , tu as forcément progressé !!! ….c’est sure !!! Tout le monde progresse ..à son rythme certes !!! Mais tout le monde progresse !! Cela t’aidera à te remobiliser et t’encouragera à persévérer.

Remarque : Si tu veux pouvoir comparer tes réalisations et constater tes progrès, il est primordial de toutes les conserver …notamment les premières et celles que tu as jugé raté 😉 . Alors STP, ne jette RIEN même si je sais bien que c’est plutôt ce que l’on aurait tendance à vouloir faire sur le moment !!

COMMANDEMENT N°6: Tes erreurs, tu célébreras !

Des ratés, tu en auras !! C’est INÉVITABLE…NORMAL…. et CE N’EST PAS GRAVE !!
Les erreurs sont indispensables pour progresser. C’est en faisant des erreurs que l’on apprend et que l’on comprend comment fonctionne certaines techniques .
Chaque essai t’apprends quelque chose et ces « erreurs » te permettent de tirer des leçons pour mieux réussir le prochain essai.
Si la pratique de l’aquarelle te tient à coeur et que sa magie a déjà opéré sur toi, tu accepteras ces ratés et en persévérant tu arriveras à les convertir en réussites.

Si il est vrai qu’il faut apprendre de ses erreurs, il faut aussi veiller à ne pas se focaliser dessus et rechercher dans ta réalisation ce que tu as mieux réussi qu’ à ton dernier essai . Dans ta réalisation, il y a forcement des choses dont tu es satisfait et il est également important de le relever car cela te permettra de réaliser les compétences déjà acquises. Pour ma part, je le note dans mon journal de bord créatif et quand je constate qu’à plusieurs reprises je suis satisfait d’une chose en particulier, cela me permet de valider que cette compétence est acquise et qu’il serait donc judicieux de me concentrer sur une autre compétence à acquérir. Je pense qu’avoir cet état d’esprit permet de progresser petit à petit !

COMMANDEMENT N°7: Des objectifs, tu te fixeras !

L’absence de résultat entraine le découragement. Or pour avoir des résultats, il faut avancer avec méthode et structurer son apprentissage. Ce qui n’est pas simple au début car on ne sait pas par où commencer !!
Alors on « papillonne » sur le net à droite et à gauche à la recherche de 1001 tutos que l’on suit….avec beaucoup de plaisir d’ailleurs …cela n’est pas le problème !! Et après avoir perdu beaucoup de temps à s’éparpiller, on constate que l’on a finalement peu progressé !! Pourquoi ?
Parce que l’on est passé à coté de l’essentiel: pour s’améliorer, il ne faut pas brûler les étapes et au lieu de viser des aquarelles complètes dès le début, il faut tout d’abord travailler les fondamentaux. Apprendre à maitriser les bases est primordiale si l’on veut s’améliorer et arriver à réaliser une aquarelle plus complexe au final .

Je suis passée par là !! J’ai fais du « sur place » avant de me rendre compte que je devais changer d’approche si je voulais progresser de manière efficace et sereine. J’ai donc listé les techniques de bases essentielles à l’aquarelle puis je les ai travaillé une à une séparément, c’est ce que j’ai d’ailleurs l’intention de vous partager dans ma formation à venir : « Maitriser toutes les bases de l’aquarelle en 30 jours ».

Mais en attendant, si tu ne sais pas par où commencer, je te propose de t’inscrire à mon challenge offert  « 5 JOURS POUR MAÎTRISER LES TECHNIQUES DE BASE À L’AQUARELLE ». Ce petit challenge te donnera déjà des pistes pour travailler avec méthodologie.
Je t’y explique les cinq techniques de base que tu dois travailler en priorité et t’y propose des exercices simples et efficaces à réaliser afin de progresser rapidement et de manière ludique !

COMMANDEMENT N°8: Isoler, tu ne resteras pas !

Ne reste pas seul ! Rejoins des groupes sur les réseaux sociaux, participe à des ateliers … tu pourras y poser des questions, échanger sur tes difficultés et être conseillé !! L’émulation stimule et encourage à persévérer !
Tu as peur d’être mal accueillie ou d’essuyer des commentaires blessants ou cassants! Rejoins nous dans « Le Club Privé La Bulle Aquarellée de Steph »  sur Facebook !

Je sais en connaissance de cause qu’il est très difficile pour un débutant de s’exposer au regard des autres en publiant ses réalisations parmis les « oeuvres » des aquarellistes confirmés !!! C’est pour cette raison que j’ai créé le « Club privé ». Les membres y sont essentiellement débutants et ceux qui ne le sont plus se souviennent très bien qu’ils l’ont été un jour. Tu pourras donc partager tes réalisations en toutes confiance qu’elles soient réussies ou non car tu n’auras que des commentaires bienveillants, constructifs et encourageants qui t’aideront à progresser. N’hésite plus, ne reste pas seul dans ton coin et rejoins nous !!

COMMANDEMENT N°9:

Du moment présent et du process, tu profiteras !

C’est tout bête mais dans nos vies à 1000 à l’heure, je pense qu’il n’est pas inutile de le rappeler !!

Alors Oui ! Profite du moment présent et ne pense pas uniquement au résultat final !

Apprécie le moment de détente et de plaisir que tu t’octroies …Juge l’effort que tu as mis dans ton aquarelle et apprécie ce que tu appris de tes tests du jour. De cette manière tu prendras conscience de l’importance du processus plutôt que du résultat.
Le résultat final peut toujours être amélioré mais ce qui importe vraiment, c’est de passer un bon moment alors ne l’oublie pas et amuse toi dans ta bulle aquarellée !!

COMMANDEMENT N°10: À cette question, tu répondras !

Pourquoi veux tu faire de l’aquarelle ? Pourquoi fais tu de l’aquarelle ?

Cette question peut paraitre si banale à première vue mais en réalité elle est essentielle car la réponse à cette question te permettra de ne jamais baisser les bras et de surmonter la « traversée du désert « .

Tout le monde est confronté un jour ou l’autre à cette fameuse « traversée du désert »!! Cette période où après l’excitation des débuts , la motivation retombe comme un soufflé car les résultats ne sont pas forcément ceux espérés et que découragé, tu as envie d’abandonner !

Or, l’aquarelle ce n’est pas « juste » un passe-temps… pratiquer l’aquarelle, ce n’est pas « juste » peindre?

Lors de ma première traversée du désert (car en fait, il y en a régulièrement tout au long de son apprentissage qui finalement ne fini jamais et la traversée du désert peut aussi être assimilé au fameux « blocus créatif » ), je me suis évidemment posée cette fameuse question !
Et je n’ai pas commencé à peindre à l’aquarelle, juste « parce que ça me plaisait »  (tu sais…La réponse un peu « bateau  » que l’on donne à notre entourage quand on nous questionne, histoire de ne pas avoir à rentrer dans les détails ) mais parce que j’avais besoin de me « déconnecter » et de « lâcher prise » et que le seul médium qui me permettait cela était l’aquarelle ( j’ai essayé le coloriage, le pastel, l’acrylique avant l’aquarelle mais ces médiums même s’ils m’ont permis de renouer avec ma créativité ne m’apportaient pas tout à fait ce dont j’avais besoin et que j’ai ensuite trouvé dans la pratique de l’aquarelle ). La pratique de l’aquarelle m’a permis et me permet de me ressourcer. Avec le recul, elle m’a aidé à devenir résiliente vis à vis de la maladie de Lyme chronique avec lequel je dois composer au quotidien !
C’est pour cela que je dis souvent que l’aquarelle apaise les corps malades et rempli l’esprit !!

Alors toi aussi prends le temps de te poser cette question essentielle ! Les raisons qui t’ont fait commencer l’aquarelle sont plus profondes que ce que tu crois ! Or si tu trouves TON POURQUOI – LE VRAI POURQUOI – de pourquoi tu a commencé l’aquarelle, tu n’arrêteras plus jamais de pratiquer et donc de progresser !!
Pourquoi ? Car la réalisation obtenue si elle te convient sera juste LA CERISE sur le gâteau et non plus le gâteau !! Tu apprécieras autant de t’être octroyé ce moment aquarellé que l’aquarelle obtenue ….et si « raté », il y a …. ce ne sera plus « un drame » car « ton moment aquarellé » aura répondu à « ton pourquoi » ce qui te permettra de surmonter cette déception et de dépasser les difficultés rencontrées !

Pour conclure, voici comme promis dans l’introduction le lien:

https://www.bulleaquarellesteph.fr/Infographie-10-commandements.pdf

qui te permettra de télécharger l’affiche récapitulative des 10 commandements cités dans l’article.

et te propose de l’afficher dans ton atelier…. Tu pourras ainsi t’y référer régulièrement ! 😉 

Maintenant, te voilà normalement reboosté à bloc donc 

« Take Time to Make Your Soul Happy !! »

En commentaire, j’aimerai que tu me dises quel commandement te parle le plus !

Et quel commandement tu rajouterais si tu pouvais en rajouter un supplémentaire !

J’ai hâte de savoir et d’en discuter avec toi !

Si cet article t’a plu, pense à le partager ! Merci !

CHALLENGE 5 JOURS POUR MAÎTRISER LES TECHNIQUES DE BASE À L'AQUARELLE

MINI-FORMATION GRATUITE:
Accède à 5 vidéos inspirantes pour passer à l’action !
eget Donec nunc accumsan Aenean commodo