Quand j ‘ai débuté l’aquarelle, je pensais bien faire en me lançant dans des tableaux complets qui paraissaient à priori faciles mais qui en fait combinaient plusieurs techniques que je ne maîtrisais absolument pas. J’obtenais donc des résultats peu convaincants et ai connu comme toi sans doute des périodes de découragement où je me suis dit que je n’aurai pas de résultats « potables » avant des années !!

Alors après plusieurs mois de pratique, il était évident que je devais changer mon approche pour progresser de manière plus efficace et surtout pour que mon plaisir d’aquareller reste intact !!

J’ai donc à ce moment là, listé toutes les connaissances et techniques à maîtriser pour progresser efficacement à l’aquarelle et j’ai décidé de les travailler une à une séparément afin de pouvoir les associer dans une même réalisation une fois acquise.

Je me suis donc concentrée sur des exercices simples qui me permettaient de travailler une seule notion à la fois tout en me garantissant aussi l’obtention d’aquarelles sympas dont je pourrais être fière et que je pourrais partager avec mon entourage.

Et j’y suis arrivée !!! …… Je suis arrivée à progresser sans me décourager car cette façon de faire me garantissait mes « petites victoires » quotidiennes si nécessaire !!

Dans cet article, je te détaille les bases de l’aquarelle que tu dois travailler en priorité et de manière séparée afin de progresser efficacement.

Tu l’as bien compris, si tu veux progresser, il faut d’abord apprendre à marcher ….avant de vouloir courir !!

BASE N°1: Apprendre à maitriser son geste

Contrairement à l’acrylique, au pastel ou au dessin graphite où il est aisé de revenir sur ce qui a été fait.
À l’aquarelle, cela est bien plus difficile, il faut avoir le bon geste au bon moment car les erreurs à l’aquarelle sont plus difficiles à corriger que dans tous autres médiums. Ce n’est pas impossible mais cela est plus délicat.
À l’aquarelle, il faut avoir un geste instantané et sûr.
Or pour avoir confiance en son geste, il n’y a pas vraiment de secret…. Il faut être patient, persévérant et y travailler de manière continue et régulière.
Le premier travail à entreprendre pour y parvenir est de libérer son geste .
Le débutant a tendance à utiliser le pinceau comme un crayon de papier. Il dessine tout d’abord la forme souhaitée puis la remplit avec la peinture. (Ne t’inquiète pas, on n’est tous passé par là et on a à tous fait cette erreur 😉).
Ce geste est limitant et empêche toute spontanéité dans la réalisation de sa peinture.
Il est très important de faire connaissance avec ses pinceaux en explorant toutes les marques qu ‘il est possible de faire avec car cela permet de libérer ses gestes et d’être plus rapide.
La deuxième chose à travailler est la précision de son trait . S’entraîner à maîtriser son pinceau permet de gagner en précision et permet d’obtenir des réalisations plus abouties. Fini les réalisations « brouillons ».
Tu l’as compris : Travailler sa gestuelle, sa rapidité ainsi que sa précision est primordial pour progresser à l’aquarelle…. C’est une des bases de l’aquarelle !Cela te parait ennuyeux!!……détrompe toi ,il est tout à fait possible de le faire en s’amusant. J’ai réalisé de nombreux exercices qui m’ont permis de travailler cette base tout en obtenant des aquarelles sympas que j’ai pu offrir à mon entourage. J’ai inclus ces exercices dans mon cours !

BASE N°2: Apprendre à connaitre ses couleurs, réussir ses mélanges et contraster ses aquarelles

À l’aquarelle, on peut rapidement obtenir des centaines de teintes différentes en mélangeant les couleurs et l’eau.
Lorsque l’on débute à l’aquarelle, obtenir toutes ces teintes est à la fois magique mais aussi déroutant car il est difficile d’obtenir par mélange les couleurs souhaitées.
Contrairement aux couleurs imaginées, les mélanges réellement obtenus nous laissent souvent perplexes car ils apparaissent « sales », « boueux » et parfois totalement improbables.
De plus, quand on commence, on a tendance à utiliser toujours la même quantité d’eau. Cela a pour conséquence de travailler uniquement avec des teintes de même « valeur » . On obtient alors des réalisations « fades » car aucuns éléments de la réalisation n’attirent réellement l’oeil de celui qui l’observe.
Apprendre à élargir sa gamme de valeurs permet de réaliser des aquarelles plus intéressantes car contrastées. Or lorsque l’on débute à l’aquarelle, la théorie des couleurs ainsi que l’étude des mélanges et des valeurs ne font pas vraiment « rêver ». On veut surtout aquareller de suite en se laissant porter par la danse de l’eau et des pigments.

Cette étape est donc souvent mise de coté par les débutants qui s’en préoccupent seulement après plusieurs mois de pratique car freiné dans leurs progressions, ils constatent que c’est une étape obligée.
Et ouiiiii…..pas la peine de résister ….Comprendre ses couleurs est essentiel pour réussir ses mélanges et progresser à l’aquarelle.
Alors si tu veux éviter des mois d’incompréhensions et de déconvenues comme cela a été le cas pour moi , intéresse toi y dès maintenant !!
Tu ne sais pas par où commencer pour travailler cette base ? Je ne suis pas étonnée car ce n’est pas les informations gratuites sur le sujet qui manque alors si tu ne veux pas te noyer dans les « méandres » du web, j’ai fais le tri pour toi !! Dans ma formation….pas d’informations inutiles! Je me focalise uniquement sur les notions qui te permettront d’être plus à l’aise avec la réalisation de tes mélanges et d’obtenir facilement les couleurs souhaitées ainsi que des réalisations contrastées.

BASE N°3: Apprendre à gérer l’eau et ne plus craindre les auréoles

Parvenir à bien doser et apprivoiser l’eau est sans doute la difficulté NUMBER ONE de tout débutant à l’aquarelle!

Or si tu ne veux plus rater tes aquarelles, il est absolument primordial de travailler cette base de l’aquarelle.
Dans les moments de découragement, n’oublie pas que c’est bien l’utilisation de l’eau comme véhicule des pigments de couleurs qui rend l’aquarelle si magique et que c’est justement cette particularité qui t’ a fait choisir ce médium et pas un autre !

Doser l’eau permet:
– de contrôler la diffusion des pigments.
– de créer de nombreuses teintes en utilisant des jus colorés + ou – liquides et donc plus ou moins pigmentés…. ce qui te permet de varier les valeurs dans ta réalisation et d’obtenir une aquarelle contrastée .

Savoir gérer l’eau et l’humidité dans le travail de l’aquarelle permet :
– d’obtenir des effets de fusions et des beaux dégradés.
– d’être à l’aise lorsque tu travailles sur papier humide.
– d’éviter l’apparition d’auréoles.
– de créer des effets de texture.
– de « rattraper  » un geste malencontreux.

Si tu te lances directement dans des tableaux complets sans prendre le temps d’explorer et d’expérimenter cette gestion de l’eau, tu risques fort de les rater. Tu seras très déçu et finalement tu risques d’abandonner avant même d’avoir réellement commencé.
Ce serait bien dommage car il est tout à fait possible de travailler cette notion de manière ludique et sans frustration.
Dans mon cours, je te propose plusieurs exercices qui te permettront d’obtenir des aquarelles sympas….. certes elles seront peut être plus modestes que celles que tu envisageais de peindre mais au moins celles ci, tu vas les réussir et tu pourras en être fier.
Elles seront bien plus adaptées à un aquarelliste en herbe. Puis tes réussites te feront prendre confiance en toi… cela te motivera dans ton apprentissage et ensuite tu pourras te lancer dans des réalisations plus complexes sans craindre de tout gâcher car tu n’auras pas su éviter les « choux fleurs « .

Base N°4: Se familiariser avec toutes les techniques qu’offre l’aquarelle

Qu’est-ce qu’un lavis ? un glacis ? Qu’est-ce que la technique « humide sur humide » ou « humide sur sec » ? Quand les utiliser ? Pour obtenir quels effets ?
Faire un tour d’horizon de toutes les techniques possibles à l’aquarelle et apprendre à les maitriser séparément une à une avant de se lancer dans une aquarelle plus aboutie est essentiel.

Comment obtenir un bel aplat de couleur uniforme et de beaux dégradés ?
Avec la technique du lavis !!
Cette technique qui parait simple n’est pas si évidente à maîtriser !! Pourtant avec un peu d’entraînement et surtout des conseils adaptés, tu réussiras tes lavis et tu pourras t’en servir pour créer tes ciels ainsi que tes fonds !!

Travailler les glacis et la transparence te permettra de créer du volume et de la profondeur dans tes réalisations mais également d’obtenir des couleurs inédites.

Travailler dans l’humide te permettra d’obtenir des fusions, des fondus et des floutés si propre à l’aquarelle.
Cette technique est la plus intimidante pour le débutant et pourtant c’est celle qui à mon avis est la plus magique. Cette technique par son coté imprévisible permet un lâcher prise total. La danse des pigments véhiculée par l’eau a un réel pouvoir hypnotique… sur ma petite personne en tout cas !
C’est sans aucun doute la technique que j’apprécie le plus.

Travailler les textures te permettra d’ajouter de beaux effets à tes aquarelles et de la rendre plus surprenante et intéressante.
Il y a tellement de possibilités différentes de rajouter de la texture et c’est tellement amusant…moi j’adore cela et je m’éclate à chaque fois que je le fais.

Dans ma formation, je consacre un module entier à toutes ces différentes techniques et te propose de nombreuses réalisations afin de te familiariser avec celles-ci de manière ludique et sereine.

Base N°5: Anticiper et laisser place au blanc du papier

L’aquarelle étant un médium transparent, le blanc n’existe pas. Le blanc c’est le papier et l’eau.
Apprendre à gérer le blanc à l’aquarelle est donc essentiel car le blanc apporte la luminosité et le contraste à ton aquarelle. Il donne de la profondeur à ta composition.
Seulement, penser à laisser des zones de papier vierge et anticiper les zones lumineuses avant de se lancer dans la réalisation de son aquarelle n’est pas évident du tout pour un débutant. Ce n’est pas une notion auquel on pense lorsque l’on débute et cela a pour résultat, l’obtention d’aquarelles très chargées qui n’accrochent pas la lumière car la totalité du papier est recouvert de jus colorés.
Réfléchir à préserver des blancs avant de démarrer une aquarelle te fera progresser de manière importante.

J’ai identifié quatre techniques différentes pour gérer le blanc à l’aquarelle. Chacune d’elles présente des avantages et des inconvénients. En fonction des sujets à réaliser et des rendus que l’on souhaite obtenir, certaines techniques seront plus adaptés que d’autres.
Étudier le blanc à l’aquarelle est captivant et je t’explique tout cela de manière divertissante dans mon cours.

En Conclusion,

Si tu souhaites réussir des aquarelles complexes, il faut faire les choses dans l’ordre et travailler tout d’abord ces 5 bases séparément afin de pouvoir les combiner par la suite dans une seule et même réalisation !!

Si tu débutes, travailler ces bases te permettra de progresser plus rapidement. Si tu n’es plus tout à fait débutant, il y a certainement des notions constituant ces 5 bases que tu n’as pas encore creusé et qui te font défaut …il est donc temps de les approfondir !!
Ces 5 bases sont communes à tout les styles …les maitriser te permettra d’aquareller toutes sortes de sujets: des paysages, des fleurs, des animaux… mais également l’art abstrait ou l’illustration.

Tu peux choisir de les travailler seul mais pour avoir été dans ce cas, je sais que cela peut être très décourageant car cela demande beaucoup de temps et de persévérance. Il faut tout d’abord rechercher les informations sur internet puis faire le tri entre les informations pertinentes et celles qui ne le sont pas et enfin trouver des idées d’exercices pour travailler précisément ces différentes bases ….

Je sais ce que ce n’est pas facile d’apprendre seul, c’est pour cela que j’ai décidé de partager avec toi tout ce que j’ai appris durant mon apprentissage en te proposant mon cours sur les bases de l’aquarelle. Toutes ces notions de bases à apprivoiser y sont largement détaillées pour te permettre de progresser sereinement, rapidement et de manière ludique.

Tu ne veux pas apprendre seule et te démotiver !!
Tu veux travailler tes bases sans te priver de la fierté d’obtenir de belles réalisations !!

Tu veux progresser dès maintenant et obtenir tes « petites victoires quotidiennes » !!

Alors,

« Take Time to Make Your Soul Happy » ! 

et rejoins moi dans ma bulle aquarellée !

En commentaire, dis moi si tu as déjà travaillé ces bases de l’aquarelle et si certaines te font vraiment défaut !

Et si cet article t’a plu, pense à le partager ! Merci !

mi, Donec Aenean lectus dictum Curabitur nunc