Ça y est !!… On y est enfin !! … les vacances d’été sont là !

Que tu aies l’occasion de partir en vacances ou non, les vacances d’été sont propices à prendre du temps pour soi et à s’essayer à la peinture en plein air !

Or même si les effets bénéfiques de travailler en extérieur sont nombreux, il n’est pas facile lors de ses premiers essais en plein air de se sentir aussi à l’aise que lorsque l’on peint au sein de son coin créatif intérieur et protecteur ! Il faut être un minimum organisé !

C’est pourquoi il est important pour moi de te partager dans cet article quelques conseils et astuces « matériels » pour que tes premiers essais d’aquarelle en extérieur se passent au mieux !

Alors commençons par le commencement : Le matériel pour peindre à l’aquarelle en extérieur !

Tu l’as compris, le matériel pour peindre à l’aquarelle en extérieur doit être le plus pratique, le plus léger et le moins encombrant possible.

1) La peinture aquarelle

Evidemment pour peindre à l’aquarelle en extérieur, la présentation en godet ou demi godet est plus appropriée que l’aquarelle en tube puisque dans une seule petite boite facilement transportable se trouveront peinture et palette.

Tu peux choisir une petite palette toute faite type Coffret de poche Cotman Sketchers’ Pocket Box de Winsor & Newton (12 1/2 godets).

C’est avec cette palette que j’ai débuté l’aquarelle. Son inconvénient est qu’elle est constituée d’aquarelle fine et non extra-fine mais elle a un très bon rapport qualité prix et pour s’initier à l’aquarelle, elle est juste top 👍👍👍!

Tu peux préférer constituer ta propre palette, il te suffit alors  de te procurer une palette vide pouvant contenir 12 demi-godets (voir 18 car la rangée du milieu peut encore accueillir 6 godets supplémentaires) ou 24 demi-godets (voir 34 car la rangée du milieu permet de rajouter 10 godets) ainsi que des godets ou demi-godets vides si tu préfères remplir tes godets avec de la peinture en tube que tu utilises lorsque tu es chez toi plutôt que d’acheter des godets ou demi-godets d’aquarelle qui sont plus coûteux au prix au kilo.

En ce qui me concerne, j’ai opté pour ma palette vide de 24 demi – godets qui est à la fois pas trop grande et donc facilement transportable mais pas trop petite non plus offrant ainsi une surface de mélange plus conséquente que la palette de 12 demi godets car si la quantité de couleur à emporter peut être réduite, il est judicieux d’avoir la place nécessaire pour faire plusieurs mélanges sans craindre que tous les jus préparés se mélangent et se souillent les uns aux autres !

Ci-dessous, deux palettes : celle de gauche est la palette de 24 demi godets que j’utilise pour mes virées aquarellées et celle de droite est une palette de 12 demi-godets couleurs pastels. Cela te donnera une idée de la différence de taille.

aquarelle en extérieur

Pour les couleurs à choisir pour constituer ta propre palette, je te propose de lire mon article complet sur le sujet :

La palette aquarelle « idéale » : Quelles couleurs choisir ?

2) Le(s) pinceau(x)

Si tu effectues des recherches sur l’aquarelle en extérieur, tu constateras qu’il est souvent conseillé d’utiliser un pinceau à réservoir d’eau pour peindre en plein air. Je ne suis pas du tout de cet avis car la quantité d’eau contenue dans le manche du pinceau à réservoir d’eau ne constitue pas une grande réserve d’eau et il n’est pas aisé de contrôler le dosage de l’eau avec ce type de pinceau.

Je suis plutôt adepte des pinceaux classiques et du pot d’eau.

Tu me diras, pas évident de gérer le verre d’eau à l’extérieur. Pas d’inquiétude, je te donnerai l’astuce en fin de cet article 😉😀😉.

Tu me diras aussi !… mais alors ! Quels pinceaux privilégier pour l’aquarelle en extérieur ?

Bonne question mais cela est propre à chacun !

Cela dépend des pinceaux que tu as l’habitude d’utiliser ! Avec lesquels tu peux obtenir le plus d’effets différents et avec lesquels tu es à l’aise !

Chacun aura ses propres pinceaux idéaux !

Moi j’ai opté pour un lot de 6 mini-pinceaux de voyages Raphaël.

Leurs petites tailles (entre 10 et 13 cm) les rendent très compacts. Ils me permettent de les faire tenir dans mes pinces (je t’expliquerai cela dans la suite de la newsletter) et sont adaptés à la taille de mon pot d’eau.

Il y a un pinceau à lavis, deux pinceaux rond (un moyen et un plus petit pour les détails), deux brosses plates très utiles pour les traits très fins et les retraits de peinture. Ces pinceaux ne sont vraiment pas adaptés à la réalisation de grands formats mais sont idéaux pour le format A5 que je réalise lors de mes excursions !

Ci-dessous, première photo: le lot dont je viens de te parler (il y juste mon critérium HB et mon stylo gel blanc en plus) et photo suivante: ces mini-pinceaux à coté de pinceau « normaux » pour pouvoir comparer leurs tailles :

aquarelle en extérieur
aquarelle en extérieur

CHALLENGE 5 JOURS POUR MAÎTRISER LES TECHNIQUES DE BASE À L'AQUARELLE

MINI-FORMATION OFFERTE:
Accède à 5 vidéos inspirantes pour passer à l’action !

3) Le support

Avant de parler du support, parlons format !

Pour ne pas trop m’encombrer, j’opte pour le format A5 qui est pour moi le format idéal lorsque je peins en extérieur.

Il n’est ni trop petit (format carte postale), ni trop grand (format A4) et permet de réaliser une aquarelle qui ne me prendra pas trop de temps non plus !

Avec ce format, même en prenant bien mon temps, 30 min suffisent pour réaliser une aquarelle qui me convient.

Ensuite pour le support, les deux solutions les plus pratique selon moi sont soit d’utiliser :

un bloc entrecollé sur les 4 cotés, prêt à l’emploi et permettant l’utilisation de l’eau en grande quantité sans que le papier ne gondole.

un carnet de voyage.

Et alors là, ce n’est pas le choix qui manque !

J’en ai déjà essayé plusieurs et vraiment celui qui sort du lot est celui de la marque Sennelier !

Le carnet de voyage de Sennelier est un des rares carnets qui est constitué de papier 100 % coton à 300 g/m2, qui est spiralé et pas trop coûteux !

La qualité du papier permet de travailler dans l’humide, les retraits y sont aisés et comme il est spiralé, je peux retirer une feuille en cas de « raté » trop trop moche !!

Pour toutes ces raisons, c’est celui-ci que j’utilise maintenant de manière systématique lorsque je peins à l’extérieur !

Il existe en 3 formats et j’utilise le format 15 X 25 cm. Comme d’habitude, jusqu’à maintenant, je m’approvisionnai sur le site du Géants des beaux-arts mais j’ai constaté qu’il n’était plus référencé dans leur catalogue 2021 et que de nouveaux carnets papier 100 % coton 300 g/m2 avaient fait leur apparition.

Heureusement, j’avais fait mon stock fin de l’année dernière, j’ai donc de quoi faire et je verrai vers quel carnet me rabattre dans les nouveaux arrivants une fois mon stock épuisé car après recherche, j’ai l’impression que ce carnet Sennelier ne sera bientot plus disponible. 😢😢😢

Si tu souhaites le tester, il est encore disponible pour le moment (juillet 2021) sur le site Aquarelle et Pinceaux.

4) Autres matériels à ne pas oublier !

Un petit pulvérisateur rempli d’eau afin d’avoir toujours à disposition de l’eau propre pour humidifier et réactiver les godets d’aquarelle, diluer ses jus colorés et mouiller son papier.

Un chiffon. Privilégie le chiffon au papier absorbant qui s’envolera au moindre coup de vent. 

– Quelques pinces à dessin pour tenir ton carnet en place.

Un crayon graphite ou un critérium pour pouvoir esquisser un croquis et une gomme mie de pain pour atténuer le croquis en question si besoin.

Un stylo gel blanc ou un stylo posca blanc pour pouvoir ajouter quelques touches de blanc si nécessaire.

Un petit récipient (pot, gobelet…) pour contenir l’eau qui te permettra de peindre et rincer tes pinceaux.

– et bien sûr de l’eau ….

Comme on dit chez moi !

Sssoooooooo…. Nous voilà bien équipé !

Maintenant faut trouver comment s’installer

confortablement pour pouvoir peindre sereinement !

J’ai testé plusieurs choses avant de trouver ce qui me convenait et il en sera sans doute de même pour toi !

Après plusieurs essais, j’en suis arrivée à la conclusion que je ne me sens pas à l’aise quand il s’agit de peindre debout… j’ai donc investi dans un tabouret… et que j’ai besoin d’un support stable qui me permet de maintenir mon carnet, ma palette et mon contenant d’eau sans risquer que l’un ou l’autre ne tombe !

Pour répondre à ces exigences, j’ai décidé de fabriquer mon propre support moi-même toute seule avec mes petites mimines 😉😉😉 car je n’avais rien trouvé qui me convenait dans le commerce ! Soit ce n’était pas assez compact et ne rentrait pas dans mon sac à dos, soit c’était hors de prix !

Donc pour te donner une idée de comment t’organiser, je te présente mon installation ainsi que ma façon de faire pour peindre à l’aquarelle en extérieur !

Pour fabriquer mon support, j’ai procédé de la manière suivante :

1) J’ai utilisé des planches fines en bois (récupération du dos de 2 cadres très abimés).

Le plus grand mesure 30 cm X 30 cm et l’autre 18 cm X 18 cm. 

Ils constituent mon support rigide dont la taille me convient très bien : assez grand pour tout y poser et assez petit pour se ranger dans mon sac à dos mais mais rien ne t’empêche de choisir un autre format si celui-ci ne te convient pas

Dans le deuxième, j’ai fait un trou pour pouvoir y insérer mon petit pot d’eau, ce qui me permet d’obtenir un porte gobelet « maison ». 

La matière du dos du cadre utilisée est assez rigide pour pouvoir avoir un support très solide tout en étant pas trop épais, ce qui permet d’y réaliser facilement cette ouverture avec un bon cutter.

Pour info, si tu utilises des blocs de papier encollés, tu peux une fois celui-ci terminé récupérer le carton sur lesquels les feuilles étaient collées car il est très épais et permet ce genre de bricolage.

Je récupère à chaque fois ce carton et je l’ai déjà utilisé pour faire des essais de supports moins aboutis que celui-ci ainsi que des couvertures de  carnet aquarelle fait maison !

aquarelle en extérieur

2) Je maintiens mon « porte gobelet » maison avec deux grosses pinces (si tu n’as pas envie de bricoler, tu peux aussi tout simplement acheter un porte gobelet de ce type-là) et rajoute 3 pinces aimantées qui me permettent de maintenir en place ma palette.

Ainsi aucuns risques de faire tomber mon pot d’eau ou ma palette lorsque je peins…. et pour avoir vécu ces mésaventures plusieurs fois, crois moi que cela est bien appréciable de peindre sans cette crainte !

aquarelle en extérieur

3) Je rajoute deux grosses pinces qui grâce à leurs trous me font des portes-pinceaux 😉😉😉

aquarelle en extérieur

Et voilou ! 

Pour contenir mon eau, j’utilise un petit pot en plastique refermable (récupéré à la pharma). Comme tu peux l’observer sur la photo, ce pot a un petit rebord qui lui permet de rester maintenu dans mon support et de ne pas tomber. 

Comme cela une fois ma peinture finie, j’ai juste à refermer mon pot pour le transporter.

Mon eau souillée sera ainsi déversée dans mon lavabo une fois rentrée à la maison !

Certains pigments étant toxiques, il est hors de question pour moi de jeter mon eau souillée dans la nature. Il est donc judicieux de penser au contenant qui se ferme pour transporter l’eau souillée.

Lorsque je m’installe pour peindre, j’utilise mon petit pulvérisateur (il s’agit d’un flacon vide d’antiseptique que j’ai récupéré une fois vide) pour pulvériser de l’eau propre dans le couvercle de mon pot, cela me permet de mouiller mon papier à des endroits précis avec de l’eau propre et mon pinceau !

Si je n’ai pas besoin de mouiller ma feuille précisément, je pulvérise l’eau propre directement sur ma feuille de papier !

Finalement, cela me fait 1,280 petit kilo de matériel à transporter pour pouvoir peindre sereinement à l’extérieur, ce qui est très raisonnable !

aquarelle en extérieur

J’y rajoute un petit tabouret transportable qui ne pèse que 400 gr et qui une fois plié se range très facilement dans mon sac à dos.

Bon il est assez bas et tout petit mais mes sessions aquarellées ne durant que 30 min, cela suffit au niveau du confort mais je t’avoue qu’il ne serait pas possible pour moi d’y rester installée durant 2 heures !

Il y a sans doute encore mieux au niveau confort mais c’est plus lourd et plus encombrant ! 😉😉😉

Pour créer mon support, je n’ai rien acheté ! Ce n’est que de la récup ! Je suis sûre que toi aussi tu as des choses que tu n’utilises pas à la maison et qui pourraient te servir à te créer ton propre support ! Tu peux bien évidemment t’inspirer du mien, c’est bien pour cela que je te l’ai partagé !

 Voilà ! Tu sais tout maintenant

sur ma petite installation fait maison

qui me permet de peindre à l’aquarelle en extérieur

et dans de bonnes conditions !

 

À toi maintenant de

« Take Time to Make Your Soul Happy » ! 

et de t’organiser de bons moments aquarellés en plein air !

 

En commentaire, j’aimerai beaucoup que tu me dises si tu as déjà tenté l’expérience de l’aquarelle en extérieur !

Si oui, je te serai reconnaissante que tu me partages tes astuces et conseils à ce sujet !

Si non, explique moi ce qui t’empêche d’oser !

🤣😛😂😛

J’aurai vraiment plaisir à converser avec toi à ce sujet !

😃😃😃

 

Si cet article t’a plu, pense à le partager ! Merci !

CHALLENGE 5 JOURS POUR MAÎTRISER LES TECHNIQUES DE BASE À L'AQUARELLE

MINI-FORMATION OFFERTE:
Accède à 5 vidéos inspirantes pour passer à l’action !

ASTUCES PARTAGÉES PAR LES ABONNÉS DE LA BULLE AQUARELLÉE

SUITE À LA PUBLICATION DE CET ARTICLE:

aquarelle en extérieur

Photo et astuce proposées par Sonia S.: Utiliser une chaussette à la place d’un torchon. Ainsi pas besoin de s’occuper de son torchon et aucunes craintes qu’il s’envole. Merci à Sonia pour son partage. 😉😀👍😀

aquarelle en extérieur

Photo et astuce proposées par Sonia S. : Utiliser une tasse de voyage pliable en silicone avec couvercle pour un gain de place.  Merci à Sonia pour son partage. 😉😀👍😀