Lorsque l’on débute, cela est un vrai casse tête de choisir son papier.

Quand j’ai débuté l’aquarelle il y a un an, je suivais essentiellement Cindy Barillet, pastelliste animalière. Si tu ne la connais pas, tu peux faire sa connaissance en jetant un coup d’oeil sur l’entretien qu’elle m a accordé il y a peu en lisant mon article Entretien avec Cindy Barillet artiste animalier. C’est avec sa chaîne youtube que j’ai découvert l’aquarelle. 

À cette période, Cindy conseillait le papier aquarelle demi-satiné de Clairefontaine, je ne me suis donc pas posée milles questions et ai débuté avec ce papier. Seulement après quelques mois de pratique avec ce papier, je me suis rendue compte qu’il ne s’agissait peut être pas du papier aquarelle le plus facile à travailler lorsque l’on débute. Je me suis donc décidée à étudier cette question de plus près… le choix du papier étant primordial à l’aquarelle puisque le rendu de celle-ci est directement lié à la qualité du papier.

Seulement entre la multitude de marques de papier proposée par les fabricants et les articles traitant du sujet que je trouvais bien trop complexe pour moi qui n’y connaissait rien, j’ai eu très vite des noeuds au cerveau et ai été totalement perdue … J’ai donc testé plusieurs types de papiers différents au niveau grammage, composition, texture et taille afin de me faire mon propre avis sur la question.

Je ne regrette pas cette année d’expérimentation car c’est comme cela que l’on apprend. Si j’avais eu tout de suite le papier qui me convenait, je ne me serai sans doute jamais interrogée et je ne pourrai pas écrire cet article aujourd’hui.

Avec cet article, au delà des économies que tu pourras faire (car évidemment tous ces tests ont un coût ) , je veux t’éviter une période d’ incompréhension sur la réaction des pigments et de l’eau face à certains papiers aquarelle.

Je veux te permettre de faire des choix éclairés et de trouver le papier qui conviendra le mieux à ta façon de peindre.
Je te propose donc tout d’abord de démarrer avec la présentation des différentes caractéristiques d’un papier aquarelle, cela t’aidera à faire une première sélection puis je te proposerai une petite liste de différentes marques de papier que j’utilise.

 

LES DIFFERENTES CARACTÉRISTIQUES DU PAPIER AQUARELLE

 

Le Grammage

En aquarelle, on utilise beaucoup d’eau et plus que pour les autres peintures. Il est donc nécessaire d’utiliser un papier épais qui puissent lui résister. Un papier à 300g/m2 est un minimum, c’est d’ailleurs le grammage standard mais il existe aussi du papier encore plus épais à 465 gr/m2 et 600 gr/m2. 

La Composition

Le papier pour l’aquarelle se trouve sous 3 formes:
– le 100% cellulose,
– le 100% coton,
– et les papiers mixtes avec 25 à 50 % de coton.

Le papier indiqué 100% coton est plus cher, mais de meilleur qualité.
C’est celui qui offre les meilleures capacités d’absorption et de repentir (correction de sa peinture en retirant du pigment).

Les papiers en cellulose sont plus économiques et idéaux pour expérimenter l’aquarelle. C’est un papier qui permet de travailler agréablement la technique humide sur sec par contre il n’est pas fait pour travailler dans l’humide. Le fait qu’il soit plus abordable au niveau du prix, te permettra de te lancer plus facilement sans peur de gâcher le papier. Réserve ce papier à tes entrainements et tes études et non à tes chefs d’oeuvres.

Les papiers mixtes… tu l’auras compris est un mélange de coton et de cellulose. A réserver également pour les entrainements et les tests.

Le Grain

Non….Non… pas le grain de folie 😆😜😆 !! Ici je te parle du grain du papier … c’est ce qui donne la texture de la surface du papier aquarelle.

Selon le grain de papier choisi, l’effet du rendu est très différent. Le choix de celui-ci va dépendre des techniques que tu utilises dans ta pratique et bien évidemment de tes préférences.

 Les trois principaux grains disponibles :

 Le grain fin :

Il s’agit de la texture de surface la plus commune. Elle n’est pas trop lisse, ni trop marquée et convient à la majorité des techniques ou sujets peints. C’est généralement celle qui est conseillée aux débutants pour se familiariser avec l’aquarelle. Cette texture est très polyvalente, tu peux l’utiliser pour peindre facilement en technique humide sur sec mais également humide sur humide.

 – Le grain satiné :

La surface est plus lisse que le grain fin. Le grain satiné présente une belle brillance et est facile d’utilisation pour un travail dans le détail et la réalisation de traits fins. Il est par contre plus difficile à maîtriser car il absorbe l’eau plus rapidement, sèche plus rapidement et laisse donc moins de place à l’erreur. Le repentir est quasi impossible et les auréoles se créent très facilement avec ce type de papier. Il est donc préférable d’attendre d’être plus à l’aise et expérimenter avec l’aquarelle avant de l’utiliser.

– Le grain torchon :

 Il s’agit d’un papier très texture.
La peinture ne pénètre pas dans toutes ses aspérités, ce qui donne un rendu morcelé à la réalisation. Cette texture convient moins à des œuvres détaillées mais permet de mettre en valeur la couleur et les volumes. L’utilisation de ce type de surface demande également plus de maitrise et de technique bien que le repentir reste possible.
 

La Teinte

Les papiers se trouvent en différentes couleurs: blanc, extra blanc ou blanc cassé.

La teinte du papier relève d’un choix personnel. Certains préfèrent peindre sur du blanc immaculé (extra blanc), d’autres sur du papier avec des teintes plus naturelles (blanc et blanc cassé). A toi de choisir ce qui te plait le plus.

Le Type de Support

Pour peindre à l’aquarelle, tu peux utiliser soit des blocs de papier, soit des feuilles volantes ou encore des carnets.

– Les blocs :

Ils sont composés de plusieurs feuilles encollées sur un bord ou encollées sur quatre bords.
Un bloc encollé sur un bord est un bloc constitué de feuilles de papier attachées ensemble via un coté des feuilles.
Si les 4 cotés des feuilles sont encollés ensembles, il s’agit d’un bloc encollé sur quatre bords.

Le papier encollé sur quatre bords est un peu plus cher que le papier encollé sur un seul bord mais il est très pratique. Il permet de garder le papier bien tendu pendant que tu peins évitant que celui-ci ne gondole et que les pigments ne migrent dans les creux.
Il est aussi très pratique pour l’extérieur, notamment si tu travailles dans le mouillé.

Avec un bloc encollé, tu pourras passer à l’action de suite et une fois la peinture sèche, il te suffira d’utiliser un couteau ou un cutter pour détacher la feuille collés aux 4 côtés.

– Les feuilles volantes :

Elles sont plus économiques que les blocs encollés. Cela demande toutefois un peu plus d’effort et d’anticipation car dans ce cas là, il te faudra tout d’abord imbiber entièrement d’eau ta feuille puis la tendre en la fixant de chaque côté sur une planche à dessin ou encore du carton avec un scotch spécifique ( rouleau kraft gommé ) de façon à éviter que la feuille ne gondole. Une fois sèche, la feuille sera enfin et seulement prête à être utilisée…. un peu fastidieux … Non ?
L’utilisation de ces feuilles est plus facile en atelier.

-Les carnets

Ils sont parfaits pour pratiquer la peinture sur le vif.
Plusieurs marques en distribue et dans plusieurs formats. Tu aimes peindre au gré de tes promenades. Le carnet, c’est top pour ça.

 

Mes Conseils

Après un an de multiples essais et tests, voici mes conseils pour te guider dans ton choix:

SI tu débutes totalement à l’aquarelle, je te conseille d’utiliser :

 – Un bloc de 12 feuilles de papier aquarelle moulin du coq Le Rouge de Hahnemühle grain fin, 24x32cm 100% cellulose (10,45 euros soit 0,87 euros la feuille) pour te familiariser avec la technique humide sur sec mais aussi pour t’échauffer et faire des tests avant de réaliser ton aquarelle sur du papier 100% coton plus couteux. C’est ce que je fais encore actuellement.

Et si tu le peux, opte pour le bloc de 100 feuilles de papier aquarelle moulin du coq Le Rouge de Hahnemühle grain fin, 24x32cm (39,95 euros soit 0,40 euros la feuille) qui a un rapport qualité/prix imbattable.
Avec ce bloc de 100 feuilles, fini la crainte de gâcher le papier ! Tu oseras « te lâcher » et expérimenter !

Un bloc de 25 feuilles de papier aquarelle Fontaine de Clairefontaine grain Fin 300 g/m², 24 x 30cm (29, 50 euros soit 1,20 euros la feuille) moins cher que les autres papiers 100% coton mais qui reste de très bonne qualité pour travailler la technique humide/humide.

Si tu as déjà testé l’aquarelle et que tu as succombé à sa magie :

Investis dans du papier 100 % coton de moyenne ou haute gamme. Travailler avec un papier qui a un haut pouvoir d’absorption de l’eau et une texture plus fine te permettra d’obtenir de plus beaux rendus et d’évoluer agréablement dans ta pratique.

Voici quelques marques de papier que j’utilise et dont je suis satisfaite :

le bloc de 20 feuilles de papier aquarelle Winsor et Newton grain fin 300g/m2, 23 X 31 cm ( 29,95 euros soit 1,50 euros la feuille)

le bloc de 20 feuilles de papier aquarelle Canson Héritage grain fin 300g/m2, 23 X 31 cm ( 29,95 euros soit 1,50 euros la feuille) 

Et les incontournables qui se distinguent pas leurs qualités mais qui sont un peu plus chers:

– le papier Arches qui reste le papier de référence à l’aquarelle : le bloc Arches de 20 feuilles de papier grain fin 300g/m2, 23 X 31 cm ( 36,50 euros soit 1,82 euros la feuille)

– le papier Saunders Waterford moins connus que le papier Arches mais d’une qualité exceptionnelle également: le bloc Saunders Waterford de 20 feuilles de papier blanc intense grain fin 300g/m2, 23 X 31 cm ( 34,50 euros soit 1,72 euros la feuille)  

J’ai également un coup de coeur pour le papier de chez Sennelier qui propose des formats peu courant (format panoramique (10,5 X 24,5 cm, 1,18 euros la feuille ), carte postale ( 10,5 X 14,8 cm, 0,97 euros la feuille) et carré (30 X 30 cm, 2,58 euros la feuille) , dommage qu’il soit si couteux.

Les prix indiqués sont ceux du site du Géants des Beaux Arts (hors promotions) et font références à des blocs encollés sur les 4 cotés et au format A4 .

Évite un format inférieur au format A4 car l’aquarelle est un medium nécessitant des gestes amples. Si tu choisis un petit format, tu vas te limiter dans ta gestuelle. Ne prend pas trop grand non plus (A3) car dans ce cas là, le format risque de t’impressionner. Le format A4 reste à mon avis le format idéal dans un premier temps.

Pour information, tu peux te procurer toutes ses références sous forme de feuilles volantes, ce qui te permettra de tester les papiers et de trouver ton bonheur à moindre coût. Tu peux aussi demander des échantillons dans les magasins de beaux arts.

 

 

En Conclusion,

 

Dans cet article, j’ai partagé avec toi toutes mes connaissances actuelles concernant le papier et j’espère t’aider dans ton choix. Après un an de pratique , je suis convaincue que le choix du papier est crucial pour progresser à l’aquarelle mais aussi qu’il s’agit d’un choix vraiment très personnel. Un papier peut tout à fait plaire à une personne et pas à une autre car chacun à sa propre manière de peindre.
Il est donc important de faire tes propres tests afin de choisir le papier qui te convient le mieux et avec lequel tu es à l’aise !!

 

Maintenant,

« Take Time to Make Your Soul Happy »

et fait tes propres tests !

En commentaire, dis moi quel marque de papier aquarelle tu utilises ?
Si tu es plutôt bloc , carnet ou feuille volante ?

Et si cet article t’a plu, pense à le partager ! Merci !

 

CHALLENGE 5 JOURS POUR MAÎTRISER LES TECHNIQUES DE BASE À L'AQUARELLE

MINI-FORMATION GRATUITE:
Accède à 5 vidéos inspirantes pour passer à l’action !
accumsan Aenean nec efficitur. quis mi,