Dans cet article, je veux te poser la question suivante : Qu’est ce qui à l’heure actuelle t’empêche de progresser à l’aquarelle ?

Je te pose cette question car si tu veux continuer de progresser à l’aquarelle, il est à mon avis primordiale de te la poser régulièrement tout au long de ton parcours artistique.

Lorsque l’on traverse une période de découragement et/ou lorsque l’on constate que l’on n’arrive plus à progresser… l’un va souvent avec l’autre … Faire le point et rechercher les raisons qui nous empêchent de progresser à l’aquarelle permet de donner un nouveau souffle à sa pratique et bien souvent de débloquer les choses .

Je me suis posée cette question à différents moments de mon aventure aquarellée: Quand je venais à peine de me lancer… après 3 mois de pratique …6 mois de pratique …1 an de pratique….. et cela m’a à chaque fois aidé à m’améliorer dans ma pratique !

Je compte donc me poser encore régulièrement cette question à l’avenir !!

Aujourd’hui, je vais te partager avec les erreurs principales que j’ai relevé lorsque je me posais cette question et comment j’y remédiai car il y a de fortes chances que tu commettes toi aussi certaines de ces erreurs et que cela t’empêche de t’améliorer et de progresser à l’aquarelle !

ERREUR N°1: MAL CHOISIR SON MATÉRIEL !

Autant lorsque tu débutes à l’aquarelle, une aquarelle de qualité fine sera suffisante! Autant le choix du papier et du pinceau est primordiale !

Avec un papier de piètre qualité (papier avec un grammage inférieur à 300g/m²) et/ou un pinceau non adapté (poils et/ou taille non adapté ), tu n’arriveras pas à progresser! Tu enchaineras les déceptions et tu risques d’abandonner avant même d’avoir découvert tout ce que peut t’apporter l’aquarelle.

Je suis passée par là …J’ai acheté du papier de piètre qualité qui gondolait, boulochait ou réagissait « bizarrement » au contact de l’eau. J’ai acheté un petit pinceau à lavis (taille N°2/0) avec lequel j’ai vite été limité car trop petit. Je pensais faire des économies mais non seulement, j’ai failli me dégouter de l’aquarelle mais en plus, j’ai au final dépensé plus que si j’avais acheté directement le bon matériel.

Solution:

Investis de suite dans du matériel de qualité car le matériel que tu utilises influence grandement tes résultats et bien entendu ta satisfaction…..et ta progression. Pour 70 euros environ, tu auras tout le nécessaire pour aquareller dans de bonnes conditions !
Un pinceau de qualité s’use que très lentement et la peinture aquarelle s’utilise en très petites quantités.

Hormis le papier qui doit être renouvelé régulièrement, l’investissement initial reste raisonnable et sera durable.

Au final, l’aquarelle est un médium peu coûteux comparé à d’autres : peinture à l’huile, acrylique, pastels secs……

Et si après un temps d’exploration, tu te dis « NON !! L’aquarelle ce n’est pas fait pour moi!! »… Tu pourras très facilement revendre du bon matériel sur les réseaux sociaux, ce qui te permettra de récupérer une partie de ton investissement , ce qui ne sera pas le cas avec du matériel de piètre qualité et/ou non adapté.

Si tu souhaites t’éviter des déboires et investir de suite dans du bon matériel sans te ruiner, télécharge mon guide du « Matériel indispensable pour débuter l’Aquarelle ».

Tu peux aussi faire plus ample connaissance avec le papier aquarelle en lisant l’article suivant: Choisir son papier à l’aquarelle

ERREUR N°2: CROIRE QU’IL FAUT ÊTRE UN PRO DU DESSIN POUR PROGRESSER À L’AQUARELLE !

Croire qu’il faut savoir faire des croquis complexes et qu’il faut des années d’expérience en dessin pour pouvoir réussir ses aquarelles est une idée très répandue qui est pourtant totalement fausse !

J’ai progressé à l’aquarelle alors que je n’ai jamais pris de cours de dessin !

Attention, je ne te dis pas qu’il ne faut pas t’intéresser aux techniques de dessin…ce n’est pas parce que je n’ai jamais pris de cours de dessin que je ne m’y suis pas intéressée un minimum !

Avoir des connaissances en dessin (perspective géométrique, perspective atmosphérique, rendus des volumes, ombres…) permet évidemment de réaliser des aquarelles plus abouties !

Je te dis juste que si comme moi, ce n’est pas le dessin qui te fait vibrer mais bien la magie de l’aquarelle, ne t’oblige pas à apprendre le dessin !

Tu n’as pas besoin d’être un pro du dessin pour t’amuser avec l’aquarelle et faire de jolies réalisations ! Si tu te forces à apprendre le dessin alors que ce n’est pas ce qui t’attire, tu vas juste te créer un blocage qui va t’empêcher de progresser. Parce que si tu crois qu’il faut faire un croquis de ouf avant de commencer à aquareller et que ça te barbe déjà avant même de commencer ! Ben tu ne vas tout simplement pas t’installer et tu ne vas pas aquareller !

Or pour progresser à l’aquarelle ,il n’y a pas de secret , il faut pratiquer !!!!

Me libérer de cet idée reçue m’a vraiment aidé à progresser à l’aquarelle !

Solution:

Arrête de te complexer et de te prendre la tête si tu ne sais pas dessiner et que tu n’as pas envie d’apprendre car d’une part, tu peux utiliser des techniques de “triche” comme le papier calque, la tablette lumineuse ou encore la méthode du quadrillage qui permettent de réaliser facilement une esquisse.

D’autres part, parce que tu peux tout à fait imaginer une peinture où le dessin n’est pas indispensable.

Par exemple, un paysage comme celui ci et des cactus comme celui là. Tu peux également choisir d’aquareller des fleurs de façon moderne comme celles-ci ou celles là ou encore t’essayer à l’art abstrait.

Tu vois bien que tu peux débuter l’aquarelle et progresser à l’aquarelle tout en étant nul en dessin … même archi nul !!!

ERREUR N°3: DEVENIR ACCRO AUX RÉSEAUX SOCIAUX, S’EN METTRE PLEIN LES YEUX MAIS NE PAS PRATIQUER !

Sur internet et les réseaux sociaux, tu as accès en quelques clics à de nombreuses informations, vidéos explicatives et tutoriels gratuits sur l’aquarelle.

C’est à la fois une bonne et une mauvaise chose.

Bonne chose parce que internet permet à tout à chacun d’obtenir des informations et ainsi progresser dans sa pratique car il faut reconnaître que dans certaines régions l’offre d’ateliers et de cours d’aquarelle en présentiels est très limitée….et que la maladie peut empêcher ou du moins rendre difficile les activités à l’extérieur de chez soi. Ainsi pouvoir accéder à une multitude d’informations installé dans son salon est tout de même une sacrée chance !

Bonne chose car toutes ces ressources gratuites sur les différentes plateformes et moteurs de recherche (youtube, pinterest, instagram , FB…) sont très inspirantes et permettent d’échanger sur une passion commune.

Mauvaise chose parce que si tu ne fais pas attention au temps que tu passes sur internet et notamment sur les réseaux sociaux , tu risques de passer plus de temps à te comparer aux autres et à papillonner sur le net qu’à peindre.

De plus, en te comparant sans arrêt à d’autres, tu risques de te mettre une pression de dingue et développer un complexe d’infériorité avec pour risque de te démotiver sévère !

Solution:

Passe à l’action !! Ce n’est pas en contemplant les réalisations des autres que tu vas progresser à l’aquarelle mais en pratiquant encore et encore! Il n’y a ni secret, ni baguette magique, le développement des compétences nécessite de la pratique.

Mon mantra à l’aquarelle est le suivant : Patience + Persévérance + Pratique= Progression 

Et Arrête de te comparer !!
Car te comparer à quelqu’un d’autre n’avancera pas le schmilblick !!

Tu es UNIQUE et chacun progresse à son rythme en fonction de son histoire et de ses possibilités.

La personne auquel tu te compares n’en ai surement pas au même stade que toi dans son apprentissage ! Elle fait peut être de l’aquarelle depuis des années alors que toi tu viens de commencer !
Elle peut peut être consacrer 2h de pratique par jour à l’aquarelle alors que toi, tu ne peux y consacrer que 2h par semaine !
Elle est peut être en pleine forme alors que toi tu dois composer avec la maladie !
Elle a peut être recommencer 10 fois l’ aquarelle que tu admires avant de la montrer !!!
Tous ces « peut être » font beaucoup d’inconnus à prendre en compte !!

Si tu veux absolument te comparer : COMPARE TOI à TOI-MÊME et à personne d’autres !

Constate les progrès déjà obtenus depuis que tu t’es lancé dans cette belle aventure aquarellée en comparant tes premières aquarelles aux dernières réalisées.

Si tu as pratiqué régulièrement, tu constateras que tu as progressé depuis tes débuts !!! Cet état d’esprit t’encouragera à persévérer et ça …..ça avancera le schmilblick !!

Remarque : Si tu veux pouvoir comparer tes réalisations et constater tes progrès, il est primordial de toutes les conserver …notamment celles que tu juges ratées 😉 . Alors STP, ne jette RIEN même si je sais bien que c’est plutôt ce que l’on aurait tendance à vouloir faire sur le moment !

ERREUR N°4: NE PAS PRATIQUER RÉGULIÈREMENT !

Pratiquer c’est la clé ( oui… je sais …ce n’est pas un scoop !) … Mais pratiquer régulièrement c’est mieux !

Si tu cours tout le temps après le temps, sache que pratiquer moins longtemps ( 30 min/ j ou 1h par semaine) mais de manière régulière, te sera bien plus bénéfique que de créer 3 h par jour tous les 36 du mois car c’est la régularité qui te fera travailler ta mémoire procédurale.

La mémoire procédurale est une mémoire inconsciente, capable de nous permettre de reproduire des mouvements tous les jours sans vraiment nous en rendre compte. Nous stockons dans ce système de mémoire une multitude de gestes appris tout au long de notre existence comme conduire son véhicule ou faire ses lacets.

La régularité te permettra de travailler cette mémoire procédurale et au final d’obtenir une mémoire inconsciente de tes gestes à l’aquarelle. Au fur et à mesure tu feras tes gestes de pinceau sans ne plus avoir à y réfléchir et bien  évidemment cela te fera progresser de manière significative !

L’aquarelle a cette avantage d’être sorti et rangé en 5 minutes, de nécessiter peu de place, d’être facilement transportable et de ne pas être un medium salissant (pas de poussière qui se dépose partout comme pour le pastel sec, pas de tâches difficiles à nettoyer comme la peinture à l’huile….), c’est donc bien un medium qui peut être pratiquer quasiment partout et même lorsque l’on a peu de temps !! Il est donc tout tout à fait possible de trouver 20 min par jour ou 1 h par semaine pour aquareller si on le veut vraiment !

SI tu te demandes « Comment trouver du temps pour aquareller ? » … lis cet article ! Il va te plaire !

Solution:

Pour arriver à pratiquer régulièrement sur le long terme , je te conseille d’instaurer une routine !

Tu veux savoir comment installer une routine et la transformer en habitude, je te l’explique en détail dans l’article « Mes conseils pour débuter l’aquarelle (et ne pas arrêter!!) » – conseil N°3 !

ERREUR N°5: NE PAS TRAVAILLER UNE COMPÉTENCE APRES L’AUTRE !

C’est plutôt à contre courant de ce que tu ferais naturellement.

Instinctivement, tu aurais plutôt envie de réaliser de suite une aquarelle aboutie que tu pourrais montrer à ton entourage mais cela n’est pas la meilleure méthode pour progresser !

En procédant de la sorte, tu ne peux clairement pas identifier les compétences et techniques qui te font défaut et surtout en te lançant dans un projet trop ambitieux qui demandent de maitriser plusieurs ..trop ….de techniques différentes, tu risques de « râter » ton aquarelle et d’être très déçu !

Seulement voilà!…si tu es trop souvent déçu ….il y a de grand risques que tu abandonnes !!

Solution:

Evite de te lancer dans des projets trop ambitieux qui demandent d’être déjà à l’aise avec toutes les différentes techniques et bases de l’aquarelle et oblige toi plutôt à faire des petits exercices et des sujets simples qui te permettront de travailler ces différentes bases séparément !

En travaillant séparément une compétence après l’autre, tu obtiendras plus facilement des aquarelles réussies et ces petites victoires si nécessaires pour prendre confiance en toi ! Ces petites victoire t’encourageront à poursuivre ton apprentissage et donc à progresser !

Tu veux travailler une compétence une à une mais tu ne sais pas par où commencer !

Inscris toi à ce challenge, je t’y explique ce que tu dois travailler en priorité et t’y propose des exercices simples et efficaces à réaliser afin de progresser à l’aquarelle rapidement et de manière ludique !

CHALLENGE 5 JOURS POUR MAÎTRISER LES TECHNIQUES DE BASE À L'AQUARELLE

MINI-FORMATION OFFERTE: Accède à 5 vidéos inspirantes pour passer à l’action !

ERREUR 6: NE PAS DILUER SUFFISAMMENT LES PIGMENTS

Cela est très fréquent lorsque l’on débute et encore plus si l’on utilise les tubes d’aquarelle car sous cette forme l’aquarelle est « fraiche » et présente une texture identique à celle de la gouache.

Les pigments peuvent donc être prélevé très facilement et si tu ne veilles pas à rajouter suffisamment d’eau à ton mélange pigment/eau, ton jus sera très épais et ta réalisation aura plus un aspect gouaché, qu’aquarellé !

En ne diluant pas suffisamment les pigments, tu t’empêches de profiter de la transparence de l’aquarelle ….or il y a de forte chance que c’est cette particularité si propre à l’aquarelle qui ont t’a poussé à choisir ce medium !! Il est donc bien dommage de t’en priver !!

Arriver à gérer le blanc du papier et à jouer avec la transparence des pigments font partie des compétences à acquérir pour progresser à l’aquarelle. Or si tu continues à « gouacher », il te sera difficile de parvenir un jour à maitriser cette compétence de base !

Solution :

À chaque fois que tu prélèves des pigments, dilue les …. plus ou moins pour varier les teintes ( très foncée ou très claire ) ….

mais dilue les à chaque fois car n’oublie pas:  SANS EAU …. PAS D’AQUARELLE !!

ERREUR N°7 : NE PAS APPRENDRE À FAIRE SES MÉLANGES !

Quand j’ai débuté l’aquarelle, je suis tombée dans ce que j’appelle la « boulimie des couleurs « .

Au lieu d’explorer à fond mon kit de couleurs et découvrir toutes les couleurs que je pouvais obtenir par mélange avec les couleurs contenus dans ce kit, j’ai acheté toutes les couleurs qui me faisaient de l’œil au gré de mes papillonages sur le net et sur les réseaux sociaux !

Après plusieurs mois, j’étais certes devenue l’heureuse propriétaire de plus de 100 godets et tubes d’aquarelles de toutes sortes et de toutes marques mais je ne savais toujours pas quelles couleurs mélangées pour en obtenir une autre précisément !

Procéder ainsi n’est donc pas la démarche la plus formatrice en ce qui concerne la compréhension des mélanges !

Or apprendre à faire ces couleurs par mélange est une étape clé pour progresser à l’aquarelle car cela te permettra de développer ton sens des couleurs et par conséquent d’obtenir des réalisations plus harmonieuses !

Solution :

Crée ta « palette idéale réduite » et fait l’effort de l’explorer à fond !

Tu ne sais pas comment créer ta « palette idéale réduite » ! Lis cet article qui t’aidera à la constituer !

ERREUR 8 : NE PAS CHERCHER À COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE L’EAU !

L’eau est l’ingrédient qui rend l’aquarelle si spécifique !

Alors comprendre comment l’eau fonctionne sur le papier et apprendre à doser l’eau sont des notions essentielles à acquérir si tu souhaites peindre plus sereinement.

Apprendre à doser l’eau te permettra d’obtenir des aquarelles contrastées :

-Si tu utilises tout le temps trop d’eau pour diluer tes pigments ou si tu ne prélèves pas assez de pigments par crainte de les « gâcher » , toutes tes couleurs seront très claires . Tu obtiendras ainsi une réalisation toutes en transparence mais en même temps elle sera aussi très fade car il n’y aura que des tons très claires .
NB: N’aie pas peur de prélever les pigments de tes godets, ils ne se vident pas si vite! Tu peux pratiquer très longtemps avec une palette de 12 demi godets 😉

– Si tu ne dilue pas tes pigments, tu gouacheras au lieu d’aquareller ( cf erreur N°6)
Au contraire, si tu veilles à ne pas toujours utiliser la même quantité d’eau pour diluer tes pigments et si tu juxtaposes des zones très chargées en pigments et des zones très diluées, tu obtiendras de belles réalisations contrastées !

Et savoir comment réagissent les pigments et l’eau sur le papier te permettra d’acquérir petit à petit les différentes techniques de bases de l’aquarelle, de créer des effets de fusions et de textures et de ne plus craindre l’apparition d’auréoles !

Solution :

Exerce toi à diluer tes pigments en rajoutant plus ou moins d’eau…..c’est le moment de faire quelques nuanciers 😉

Étudie au plus vite le cycle de l’eau sur le papier car c’est ce qui te permettra de ne plus craindre les réactions de l’eau mais au contraire de jouer avec elles !

Tu ne sais pas par quoi commencer! Dans mon cours, il y a un module entier sur l’eau! Ce module via les exercices et réalisations proposés te permettra d’explorer le jeu de l’eau et des pigments sur le papier et de le dompter petit à petit !

ERREUR N°9 : SE FIER AUX RÉSULTATS QUI APPARAISSENT SUR PAPIER HUMIDE !

N’oublie pas qu’en séchant les couleurs changent !! Et c’est d’autant plus le cas lorsque tu travailles sur papier humide !! Quand tu travailles en technique humide, les couleurs s’éclaircissent une fois ton aquarelle totalement sèche !

Solution:

Pense à anticiper ce phénomène et à ne pas avoir la main trop légère en appliquant certaines couleurs.

ERREUR N°10: RETOUCHER SANS ARRÊT SON GESTE !

C’est sans aucun doute ce qu’il y a de plus difficile à intégrer ! Cette erreur! … Je la commets encore trop souvent à mon goût même si j’y travaille et y prête de plus en plus attention !

Contrairement à l’acrylique, l huile ou d’autres mediums, à l’aquarelle ce qui est fait et fait …et il n’est pas judicieux de « repatouiller » sans arrêt dans ce qui a déjà été fait !!

En effet, en retravaillant trop de fois son « trait », son aplat de couleurs, les détails éventuels, on perd la beauté du geste spontané qui procure une couleur pure et transparente sur le papier.

Plus on repasse sur la même zone de travail, plus on laisse des traces et plus on risque de créer des auréoles non souhaitées notamment si l’on est débutant et que l’on n’arrive encore pas trop à contrôler l’apport d’eau sur le papier.

Solution:

Pour ne pas être tenté de retoucher son aquarelle sans arrêt, il est nécessaire d’acquérir un geste sûre, rapide et précis!

Et pour cela, il n’y a pas de baguette magique! Il faut travailler régulièrement sa gestuelle et la précision de son trait à l’aide de petits exercices ciblés !

N’oublie pas que maitriser son geste et être plus spontané ne s’acquiert pas en 8 jours!  Cela fait maintenant 2 ans que je me suis mise à l’aquarelle et bien que j’ai déjà énormément progressé à ce sujet, je suis encore loin d’être aussi spontanée et précise que je le souhaiterai!

On en revient toujours au même : Pratique régulière+ Persévérance+ Patience= Progrès !

Cela te parait ennuyeux de faire des exercices ciblés sur la gestuelle ! Détrompe toi, il est tout à fait possible de le faire en s’amusant. J’ai réalisé de nombreux exercices qui m’ont permis de travailler cette compétence tout en obtenant des aquarelles sympas que j’ai pu offrir à mon entourage. J’ai inclus ces exercices dans mon cours !

ERREUR N°11: NE PAS SAVOIR S’ARRÊTER !

Savoir s’arrêter avant qu’il ne soit trop tard, ce n’est pas facile du tout !

Pourquoi ?
Tout simplement parce que l’aquarelliste en herbe est bien souvent perfectionniste et de ce fait, il a tendance à chercher sans fin ce qu’il peut rajouter ou améliorer à son aquarelle pour la rendre plus aboutie et réussie .

C’est peut être aussi ton cas ..à moins que tu sois l’exception qui confirme la règle! 😉😉😉

Seulement à force de vouloir faire trop bien, tu risques au contraire de surcharger ton aquarelle ou de faire le geste de trop qui aboutirait à une aquarelle ratée !

Solution :

Pose toi la question suivante: Que pourrais je faire pour améliorer mon aquarelle ?

Si la réponse ne te vient pas de suite ! Si cela ne te saute pas directement aux yeux! C’est qu’il est temps de te faire violence et de poser ton pinceau ! 

ERREUR N°12: VOULOIR CONTRÔLER TA RÉALISATION DE A à Z!

Je suis sûre que ce n’est pas un hasard si tu as choisi ce medium plutôt qu’un autre !

Avant de tomber amoureuse de l’aquarelle, je m’étais essayée au coloriage, au pastel sec et à l’acrylique mais je n’avais pas accroché sur le long terme ! Qu’est ce qui a fait que je suis devenue addict à l’aquarelle ?

Et bien justement ! …

Le fait qu’elle réserve des surprises car l’eau et les pigments font ce qu’ils « veulent  » à certains endroits !

Le fait que l’on doit se laisser guider et que du coup elle oblige à lâcher prise !

Ce coté imprévu et non contrôlable à 100 %, c’est justement ce qui fait le charme de ce medium et qui rend le rend si addictif !

En tout cas c’est ce qui m’a rendu addict! … Alors si toi aussi tu as choisis ce medium pour les mêmes raisons, arrête de lutter contre ce qui t’a attiré et arrête de vouloir contrôler ta réalisation de A à Z !

Solution:

– Accepte que les pigments et l’eau n’en font parfois qu’à leurs tête !

– Accepte « les surprise » plus ou moins heureuses et essaient de composer avec elles plutôt que de lutter contre elles !

– Accepte que ton aquarelle soit différente que celle que tu avais imaginée ! Ce n’est pas parce que c’est différent que c’est ratée! OK !!😉😉😉

Et si ton aquarelle est ratée …ben c’est vraiment pas un drame ! 

C'es en se plantant que l'on peut pousser

Et surtout n’oublie pas de te poser les bonnes questions :
As tu passer un bon moment ? As tu pu te vider la tête ? As tu pu te reconnecter à toi même ? As tu appris quelque chose durant cette pause aquarellée ?

Si tu réponds OUI à ces questions ! Tu as tout gagné ! Le chef d’œuvre n’est que la cerise sur le gâteau !

EN CONCLUSION,

Je veux te rassurer ! J ‘ai moi même fait à un moment ou un autre de mon parcours toutes ces erreurs qui m’ont fait perdre du temps dans ma progression et il m’arrive encore d’en faire certaines mais il ne faut pas regarder en arrière! 😉

Ce qui importe vraiment! C’est d’accepter que l’on fait des erreurs, de les identifier et d’y remédier au plus vite afin de ne plus perdre du temps, ni d’énergie et de s’épanouir encore davantage dans sa bulle aquarellée !! 

Et cela est possible en te posant régulièrement la fameuse question que je t’ai posé en début d’article !

Alors à toi maintenant de

« Take Time to Make Your Soul Happy » ! 

et de te poser la question:

Qu’est ce qui à l’heure actuelle m’empêche de progresser à l’aquarelle ?

En commentaire, partage avec moi le fruit de ta réflexion !

J’ai hâte d’en discuter avec toi  !

😃😃😃

 

Si cet article t’a plu, pense à le partager ! Merci !

CHALLENGE 5 JOURS POUR MAÎTRISER LES TECHNIQUES DE BASE À L'AQUARELLE

MINI-FORMATION OFFERTE: Accède à 5 vidéos inspirantes pour passer à l’action !